Hippocampe Fou - Le mythe de l'ermite.

Aller en bas

Hippocampe Fou - Le mythe de l'ermite. Empty Hippocampe Fou - Le mythe de l'ermite.

Message par Le Fada. le Dim 17 Mar - 2:11






" Le mythe de l'ermite (x 4)

(Refrain)
Il est enveloppé de mystère, habité par l'errance.
Le désert est sa terre, il y cultive du silence.
L'ermite a fui la termitière, attiré par l'immense.
Son rêve est éphémère, il en savoure la fulgurance.

Son réveil a sonné, dehors des voitures ont klaxonné
Et l'idée de tout quitter, dans son esprit a résonné.
Fini les bruits de la ville, les files d'attente,
Fini les fils électriques, les briques et l'amiante.
Loin du vacarme et de l'agitation,
L'ermite a trouvé le calme nécessaire à sa méditation.
Quand le soleil se lève, l'euphorie l'envahit
Il ouvre ses oreilles et rêve du clapotis de la pluie
L'ermite connaît l'ivresse de ceux qui gravissent l'Everest,
Il a oublié le mot stress et tous ses titres de noblesse.
Tel un artiste, il tisse son univers céleste,
Maîtrise ses gestes, n'a pas l'air triste mais preste.
Son visage brille comme dix mille flammes
Mais des milligrammes de regrets apparaissent en filigrane.
Nos vies s'effritent quand nos envies ne s'expriment pas
Mais lui lévite à l'air libre, l'ermite ne déprime pas.


(Refrain)
Il est enveloppé de mystère, habité par l'errance.
Le désert est sa terre, il y cultive du silence.
L'ermite a fui la termitière, attiré par l'immense.
Ses seules héritières sont ses pensées qu'il écrit sans urgence.
"




C'est du rap, vous n'aimez sûrement pas, mais je trouve que cet artiste a vraiment quelque chose dans sa façon d'écrire et d'interpréter ses chansons. J'adore ce mec, je suis toutes ses activités, et dès que l'acquisition du bar sera officielle, je le contacterai afin de savoir si il est intéressé pour venir donner un concert à un de ses fans en quête de lancement dans sa vie professionnelle ! Je n'ai rien à perdre. Sinon, bonne écoute et lecture à vous.
Le Fada.
Le Fada.
Barman de la Buvette de Greenparc

Messages : 2605
Date d'inscription : 05/03/2013
Age : 29
Localisation : Dans mon château, je suis une princesse.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Hippocampe Fou - Le mythe de l'ermite. Empty Re: Hippocampe Fou - Le mythe de l'ermite.

Message par Seby le Dim 17 Mar - 7:31

Il y a un je-ne-sais-quoi qui me fait un peu penser à du MC Solar, la façon de souligner certains mots.

_________________
J'me sens coupable d'avoir été dans une vie antérieure l'une de ces charmantes petites créatures que l'on rencontre au fond des bouteilles de mescal et d'en ressentir à tout jamais un sentiment mélancolique de paradis perdu.
- Thiefaine
Seby
Seby
Zikotonaute

Messages : 5447
Date d'inscription : 20/02/2013
Age : 43
Localisation : Système solaire

Voir le profil de l'utilisateur https://soundcloud.com/seby_la_mouche

Revenir en haut Aller en bas

Hippocampe Fou - Le mythe de l'ermite. Empty Re: Hippocampe Fou - Le mythe de l'ermite.

Message par Invité le Dim 17 Mar - 11:20

Merci pour les paroles écrites. bisou

En lecture, je ne perds pas le fil de l'idée. Vraiment bien son texte !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Hippocampe Fou - Le mythe de l'ermite. Empty Re: Hippocampe Fou - Le mythe de l'ermite.

Message par Le Fada. le Dim 17 Mar - 12:11

Je le trouve excellent, je posterai d'autres paroles de cet artiste car certaines chansons valent le détour.
Le Fada.
Le Fada.
Barman de la Buvette de Greenparc

Messages : 2605
Date d'inscription : 05/03/2013
Age : 29
Localisation : Dans mon château, je suis une princesse.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Hippocampe Fou - Le mythe de l'ermite. Empty Re: Hippocampe Fou - Le mythe de l'ermite.

Message par Invité le Dim 17 Mar - 12:40

Merci ! Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Hippocampe Fou - Le mythe de l'ermite. Empty Re: Hippocampe Fou - Le mythe de l'ermite.

Message par Kti le Dim 17 Mar - 17:30

Je ne connais pas du tout ce chanteur ( forcément, une vieille comme moi !). Je viens d'écouter et j'aime beaucoup les paroles, le phrasé, la voix . J'aime bien aussi son regard ( ça ne sert surement à rien de le préciser, mais c'est pas grave ! geek )
Kti
Kti
Chargée de la propreté des rues de Zikotopia

Messages : 2427
Date d'inscription : 17/03/2013
Age : 53

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Hippocampe Fou - Le mythe de l'ermite. Empty Re: Hippocampe Fou - Le mythe de l'ermite.

Message par Le Fada. le Dim 17 Mar - 18:07

Il apporte quelque chose de différent, c'est ça qui est plaisant !
Le Fada.
Le Fada.
Barman de la Buvette de Greenparc

Messages : 2605
Date d'inscription : 05/03/2013
Age : 29
Localisation : Dans mon château, je suis une princesse.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Hippocampe Fou - Le mythe de l'ermite. Empty Re: Hippocampe Fou - Le mythe de l'ermite.

Message par Seby le Mar 19 Mar - 11:00

Bon, c'est le moulin à Paroles, ici !

Ce que je pense du texte... Personnellement ça ne m'inspire pas du tout.
C'est l'histoire d'un type qui méprise son entourage - peut-être parce qu'il est dans le déni de ce qu'il est, peut-être parce qu'il est lucide et, qu'à travers les autres, il se voit lui-même.

L'auteur mélange un peu tout "Fini les fils électriques, les briques et l'amiante", les briques, puis l'électricité, ont permis le développement de la civilisation, et NOUS sommes la civilisation, ça comprend l'auteur et le protagoniste de la chanson. L'amiante ? Un argument fallacieux pour dévaloriser le reste ? Je trouve ça maladroit.

Au final ? Je comprends mal l'attrait pour ce genre de texte. Certains vont penser tout le bien du monde de ce que fait l'ermite en s'exilant, mais personne n'est prêt à suivre ses pas, personne n'est prête à abandonner son confort et les siens pour aller se "retrouver" dans le désert - ça me fait penser à tous ces cathos qui vont dire "nous les cathos, on est bien, regardez ce qu'ont fait l’Abbé Pierre et Sœur Emmanuelle !", sans pour autant ne rien faire de leur côté.
Comme si l'Abbé Pierre permet au catho lambda de glander dans son coin en se sentant "bon", l'ermite permet à ceux qui pensent être enfermés de se sentir "libres" - mais c'est que de la poudre aux yeux.

En allant plus loin, on pourrait même faire la comparaison nietzschéenne que j'avais faite sur Brel en disant que l'ermite, c'est l'anti-Zaratustra. Zaratustra, lui, revient vers les gens, par altruisme, pour partager son savoir (c'est d'ailleurs la philosophie de Zikotopia, au fond).

_________________
J'me sens coupable d'avoir été dans une vie antérieure l'une de ces charmantes petites créatures que l'on rencontre au fond des bouteilles de mescal et d'en ressentir à tout jamais un sentiment mélancolique de paradis perdu.
- Thiefaine
Seby
Seby
Zikotonaute

Messages : 5447
Date d'inscription : 20/02/2013
Age : 43
Localisation : Système solaire

Voir le profil de l'utilisateur https://soundcloud.com/seby_la_mouche

Revenir en haut Aller en bas

Hippocampe Fou - Le mythe de l'ermite. Empty Re: Hippocampe Fou - Le mythe de l'ermite.

Message par Le Fada. le Mar 19 Mar - 11:51

Je comprends ce que tu veux dire et j'en suis d'accord. Mais je prends ça plutôt comme un étouffement, une certaine oppression des gens, qui font que cet ermite préfère partir afin de découvrir des endroits magiques et de les apprécier. Je le prends plus comme un voyage, en fait.
Le Fada.
Le Fada.
Barman de la Buvette de Greenparc

Messages : 2605
Date d'inscription : 05/03/2013
Age : 29
Localisation : Dans mon château, je suis une princesse.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Hippocampe Fou - Le mythe de l'ermite. Empty Re: Hippocampe Fou - Le mythe de l'ermite.

Message par Melie le Mer 3 Avr - 11:21

Je trouve bien ce texte de chanson !
Ca me fait penser à...moi (j'ai une inflammation au nombril en ce moment, ben quoi ? Ca doit être à cause du téléporteur de Zikotopia qui a fait roussir mon nombrilou). Oui, je me sens un peu ermite, loin des gens, loin des villes...
Et c'est pourtant, loin des agitations des gens, des villes, des vacarmes, que je me ressource vraiment, que je me reconnecte mieux à la Vie, la vraie, avec un grand V.
Comme cette chanson, je tisse moi aussi mon univers céleste, à force d'affronter mon ennemi intérieur aux multiples visages
Après, cette chanson ne le dit pas, c'est qu'une fois ravigoré, plus fort, restauré grâce à la solitude dans la Nature, on peut s'immerger dans la foule, les villes, les gens, les agitations, les vacarmes, tout en étant plus fort que par le passé...C'est un peu comme si on est une pile rechargeable, la batterie qui recharge la pile, c'est avoir une vie d'ermite...ou du moins presque ermite...
Bon, ben, j'aime bien cette chanson, même si je trouve fort juste ce qu'a dit Seby.
Melie
Melie
Super-Citoyen

Messages : 770
Date d'inscription : 02/04/2013
Age : 47
Localisation : Entre les paquerettes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Hippocampe Fou - Le mythe de l'ermite. Empty Re: Hippocampe Fou - Le mythe de l'ermite.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum